Ayant choisi la peinture comme médium de prédilection, ma pratique artistique se caractérise par l’analyse du geste pictural, qu’il soit spontané, protocolaire, retenu ou destructif. Mes projets prennent la forme de courtes séries qui peuvent parfois sembler éclectiques les unes aux autres, mais toutes puisent leurs racines dans processus lui-même. Les vestiges d’atelier, le « hors-champ » pictural captent mon attention (tel les restes de peinture séchés, de vieux tableaux abimés ou des piles de papiers, par exemple) et agissent à leur tour comme éléments déclencheurs. Finement liés au processus de travail d’atelier, ces gestes provoquent des résultats aléatoires qui alternent entre le ludique et le sérieux de la peinture. Utilisant des stratégies d’accumulation de matière et de répétition, j’explore des thèmes tels l’accident et l’illisibilité en peinture.

Par cette pratique, je tente de déconstruire certains aprioris de la grande et glorieuse peinture moderne en me donnant la liberté de créer des oeuvres exploratoires, multiples et artisanales. Trop longtemps, le « sérieux » lié à l’histoire du médium freinait mon investissement dans une recherche incarnée, prise sous le joug erroné de ce que l’on « doit » et ne « doit pas » peindre aujourd’hui. Cette forme d’autocensure a donné lieu au fil du temps à des oeuvres-écrans (all-over), où formellement aucune perspective ne perce l’espace pictural et où j’explore diverses avenues de l’abstraction. Toutefois, les questions fondamentales demeurent et s’imposent: comment nommer la peinture au présent? Comment construire une pensée picturale actuelle? Voilà le moteur de recherche.

 

In my pictorial research I explore themes of writing, interference and censorship through the repetition of juxtaposed, intertwined and comingled signs and motifs. Sometimes, I create brief painting series with minimal interventions, at other times the accumulations and leftover paint completely overtake the space. Regardless of the chosen approach, the gesture is at the heart of the creative process. In an environment in which we are constantly being bombarded by information and interrupted, and in which everyday distraction is omnipresent, painting and printmaking act as a brake, a slowing down, a means to question our choices, both as an artist and as a citizen. Like various interfaces, my projects are rooted in this reality and they are characterized both by their multiplicity and disparity.